Afrique

Poupée de fertilité Akuaba

Ashanti, Ghana

Bois sculpté et perles
Courant du 20ème siècle
Hauteur : 36 cm

Ex collection Jean-Pierre Laprugne, Paris

Prix : nous consulter

Western Africa
En savoir plus
A l’adolescence, chaque jeune fille Ashanti recevait une poupée rituelle sculptée qu’elle portait sur elle, attachée dans sa ceinture pour favoriser la fécondité.
Plus tard, une fois la jeune fille enceinte, la poupée était glissée dans le pagne contre son ventre pour agir sur la santé et la beauté de l’enfant à venir.

La légende de l'origine de la poupée Akua'ba est la suivante : une femme nommée Akua ne pouvait pas tomber enceinte. Après avoir consulté un prêtre local, elle se fit sculpter une petite poupée de bois. Elle se mit à prendre soin de la poupée comme s’il s’agissait de son propre enfant. Bientôt, les gens du village commencèrent à l'appeler "Akuaba" - qui signifie "enfant d’Akua". Rapidement par la suite, elle tomba enceinte et donna naissance à une fille en pleine santé.

En termes de symbolisme, la large tête plate et ronde représente l'idéal de la beauté chez les femmes ashanti. Le cou annelé, figuration stylisée de bourrelets de gras dans le cou, est un symbole de beauté et de prospérité. Les petites cicatrices visibles sur le visage de la poupée correspondent à des scarifications faites à des fins médicinales telles que la protection contre les convulsions.

Cette poupée de fertilité Akuaba se distingue par sa taille (36 cm de haut) et son élancement. On ne peut que remarquer la troublante similitude de proportions et de forme avec un crucifix. Une marque de syncrétisme ?