Nouvelles Acquisitions

Ornement masculin d’oreille Ha’akai

Îles Marquises

Dent sculptée
19ème siècle
Hauteur : 7.2 cm
Longueur : 8 cm

Ex collection Nelly Van Den Abbeele, Bruxelles
Ex Christie’s, Amsterdam, Mai 2001

Publié : Voyages… Du Pacifique Nord au Pacifique Sud sur les traces du Capitaine Cook, 2019

Prix : nous consulter

En savoir plus
En 1900, Paul Gauguin notait que : "Chez les Marquisiens en particulier, il y a un sens inégalé de la décoration. Donnez-leur un sujet aux formes géométriques les plus disgracieuses et ils réussiront à garder l'ensemble harmonieux et à ne laisser aucun espace déplaisant ou incongru. Le motif de base est le corps humain ou le visage, surtout le visage. On s'étonne de découvrir un visage là où l'on pensait qu'il n'y avait rien d'autre qu'une étrange figure géométrique. Toujours la même chose, mais jamais la même chose " ("The Sculpture of Polynesia", A. Wardwell, The Art Institute of Chicago, 1967 page 41).

Les ornements d’oreilles des Iles Marquises, sculptés dans des dents de cachalot (Physeter catodon) étaient portés par les hommes de haut rang. Réservés aux hommes, ces grands ornements Ha’akaï étaient un symbole important de statut.
Les grands ornements (ha’akaï), étaient généralement ornés d’un tiki latéral, comme sur cette exemple.
Ces ornements d'oreille étaient portés avec la base épaisse placée devant l’oreille, l’extrémité décorée passant dans le lobe percé de façon à présenter les tiki à l’arrière de l’oreille.