Archives

Bouclier de guerre Vayola

Iles Trobriand
Papouasie-Nouvelle-Guinée

Aire Massim, Milne Bay Province

Bois sculpté et pigments
19ème siècle
Hauteur : 81 cm

Collecté et rapporté en Australie dans les années 1880
Ex collection William Walford Thorpe (1869-1932),
membre fondateur de l’Anthropological Society of New South Wales en Australie
Par descendance familiale
Ex collection Todd Barlin, Sydney

Publié : Voyages… Du Pacifique Nord au Pacifique Sud sur les traces du Capitaine Cook, 2019

Prix : vendu

En savoir plus
Ces boucliers de guerre nommés Vayola étaient réservés aux guerriers de haut rang des Iles Trobriand (aire Massim). Comme l'indique le catalogue de l'exposition "Océanie" de 2019 au musée du quai Branly-Jacques Chirac, ces boucliers étaient fabriquées en bois d'acacia et ornés de motifs associés à la magie de la guerre.
Selon Jerry W. Leach (The Kula : New Perspectives on Massim Exchange, Cambridge University Press, 1983, p. 135-8), les boucliers Vayola n'étaient pas utilisés dans des escarmouches ordinaires, mais lors de guerres formelles et parfaitement organisées, sur des champs de bataille spécifiques. Leur usage a pris fin en 1899, lorsque les guerres furent interdites par les missions et l'administration coloniale.