Océanie

Crochet Garra

Mt. Hunstein, Haut Sepik,
Papouasie-Nouvelle-Guinée

Population Bahinemo

Bois, pigments
20ème siècle
Hauteur : 101 cm

Ex collection Michael Hamson, USA

Publié : Sepik : Crochets, Figures & Masques, 2018

Prix : nous consulter

Photographie de la sculpture de Henry Moore :
Three Points 1939-40, cast before 1949; Henry Moore OM, CH 1898-1986, Tate, London
© Tate, London 2018
© The Henry Moore Foundation. All Rights Reserved, DACS / www.henry-moore.org

Melanesia – Papua New Guinea
En savoir plus
Dans la région des Monts Hunstein, en amont de la rivière Sepik et à l’ouest du Korewori, les figures à crochets garra figurant des esprits aquatiques étaient utilisées lors des initiations par les populations Bahinemo. Ces sculptures se distinguent par leur minimalisme et la grande stylisation de leurs formes.
À la fin des années 1930, le sculpteur britannique Henry Moore (1898–1986) semble inlassablement attiré par des formes de pointes et de crochets, comme en témoignent ses dessins préparatoires de l'époque. Alan Wilkinson note dans l’ouvrage de référence "Primitivism in 20th Century Art: Affinity of the Tribal and the Modern" (MoMA New York, 1984 p. 607) l'intérêt marqué de l’artiste pour la sculpture océanienne. Henry Moore lui-même évoque dans un texte en 1941 ces "sculptures de Nouvelle-Guinée, avec des prolongements semblables à des araignées et des allongements de bec d'oiseau". Sa sculpture Three Points de 1939-1940 (illustrée ci-dessus) offre ainsi de troublantes réminiscences avec les figures garra.