Archives

Diadème Kayapo

Rio Xingu, Rio Iriri, Etat du Para, Brésil

Grande coiffe de plumes oko oré

Indiens Kayapo-Mekrãgnoti, forêt amazonienne

Coton tressé et plumes

Milieu du 20ème siècle
Hauteur : 80 cm
Largeur : 69 cm

Ex collection Marcel Isy Schwart (1917-2012)
Collectée sur le terrain vers 1966

CITES/ CIC fourni

Prix : vendu

Amazonia
En savoir plus
Les coiffes en plumes multicolores représentent l'élément de parure le plus prestigieux des hauts dignitaires chez les Indiens Kayapo. Dans les conceptions religieuses et les cosmogonies kayapo, l'univers est de forme arrondie. C'est la raison pour laquelle les villages et les champs, organisés selon sur un plan circulaire, sont considérés comme des représentation en miniature de l'univers. De la même manière, les grandes coiffes flamboyantes en plumes reprennent symboliquement et structurellement la forme ronde ou ovale. L'utilisation du coton qui ceint les éléments d'armature de la coiffe rappelle un mythe fondateur kayapo selon lequel les premiers hommes seraient descendus du ciel en s'accrochant à une longue corde de coton.

Explorateur, cinéaste, conférencier pendant 52 ans pour Connaissance du monde, Marcel Isy-Schwart (1917-2012) a parcouru entre 1954 et 1970 l'Amazonie brésilienne (29 voyages au total).
Il était un ami proche du chef Kayapo Raoni, et a réuni l'une des plus grandes collections privées d'art amazonien, notamment des coiffes qu'il a personnellement recueillies sur le terrain.
Dans son ouvrage Incroyable Brésil édité en 1962, il terminait son livre par cette phrase : " J'étais ivre de joie. Je n'avais plus aucun contact avec la civilisation et j'étais perdu au milieu d'une tribu d'Indiens si merveilleux, en plein centre du Brésil. "