Afrique

Figure aux bras levés
Tellem – Dogon

Mali

Bois sculpté
15ème ou 16ème siècle
Datation au carbone 14 du bois:
Entre 1441 et 1511 après J.C.
Hauteur : 59 cm

Collectée lors de la “Mission ethnographique en Pays Dogon” de François Di Dio commanditée par Pierre Loeb et René Rasmussen en 1956
Ex collection personnelle de
François Di Dio (1921–2005)

Prix : nous consulter

Western Africa
En savoir plus
Les Tellem ont occupé la région des Falaises de Bandiagara jusqu’au 16ème siècle.
On trouve plusieurs faisceaux d’interprétations concernant les figures humaines aux bras levés dans l’art classique du Mali.
Dans l'iconographie Dogon, Griaule et Dieterlen interprètent ce geste comme la représentation de Nommo, à l’origine de l'organisation et de la purification de l’univers, et sa relation avec Amma, le dieu Créateur (voir «Le Renard Pâle», 1986, 381-85). Auparavant, ce geste était interprété comme le symbole de la communication entre le ciel et la terre (voir "L'Afrique Fantôme", Michel Leiris, 1934), figurant en particulier une prière pour la pluie, phénomène essentiel dans l'environnement aride de la falaise de Bandiagara.

Il se dégage de cette figure traduit une profonde intériorité et une forte charge poétique.

François di Dio (1921–2005) a notamment organisé de février à avril 1956 la "Mission ethnographique en pays Dogon" commanditée par Pierre Loeb et René Rasmussen.