Afrique

Figure Jukun

Nigeria

Bois sculpté, clous
H: 62.5 cm
18ème – 19ème siècle (datation au C14)

Ex collection Max Itzikovitz, Paris, années 1970
Ex collection Galerie Monbrison, Paris
Ex collection Richard Scheller, San Francisco

Publié: Parcours des Mondes 2015

Prix : nous consulter

Afrique Centrale
En savoir plus
Les Jukun peuplent la Haute Vallée de la Bénoué à l’est du Nigeria. Peu connus avant les études de terrain de William Rubin dans les années 1960, les Jukun développent un art singulier et puissamment expressif.
Intensément énigmatique, la grande statuaire Jukun n’a à ce jour pas encore révélé tous ses secrets. La notion de dualité est inhérente à ces statues qui fonctionnent par paires (homme/femme). Si elles représentent des chefs et leurs épouses, elles incarnent avant tout l’esprit et le pouvoir de l’ancêtre. Ces statues apparaissaient lors du culte Mam destiné à la guérison mais aussi lors de rites associés à la fertilité des terres.
Cette figure féminine Jukun érodée par le temps et les rites est une exaltation de la puissance et du mouvement. Deux clous figurant les yeux et une bouche finement incisée animent son visage mystérieux à la construction hautement cubisante. Il se dégage de ce personnage au port de tête altier une noblesse et une poésie remarquables.