Océanie

Figure à planter Kanak

Nouvelle-Calédonie

Bois sculpté
Hauteur : 66 cm
19ème siècle

Ex collection Galerie Ferrandin
Ex collection privée, France

Prix : nous consulter

Melanesia – Eastern Papua New Guinea
En savoir plus
Ce type de figures, nommées « sculptures à planter » sont rares et de styles très divers
dans le corpus de l’art kanak ancien.
Selon Roger Boulay, ces figures plantées en terre devant la case d’un dignitaire
semblaient destinées à souligner l’importance statutaire de son propriétaire. Ainsi, alors
que les flèches faîtières ornant le toit des Grandes Cases marquaient de façon évidente
le symbole de chefferie, ces figures à planter permettaient à d’autres individus du village
ou du clan de se distinguer et de marquer leur importance.
Il ne s’agit vraisemblablement donc pas de sculptures commémoratives ou magiques,
mais bien d’attributs de prestige et de pouvoir.
Comme indiqué dans l’ouvrage « Kanak, l’Art est une Parole » page 119, l’une des
fonctions de la sculpture à planter a pu être d’accompagner les offrandes lors des
cérémonies sur l’allée menant aux Grandes Cases.