Océanie

Figure d’ancêtre Sepik

Bas Sepik
Papouasie Nouvelle-Guinée

Bois sculpté, pigments
Première moitié du 20ème siècle
Hauteur : 35.5 cm

Collectée in situ par la Steyler Missionare,
courant des années 1950
Ex collection Haus der Völker und Kulturen,
Sankt Augustin
Ex collection Loed van Bussel, Amsterdam

Prix : nous consulter

Melanesia – Papua New Guinea
En savoir plus
Ces figures anthropomorphes portaient le nom de kandimboa(n)g chez les peuples vivant dans la région de l'embouchure des fleuves Sepik et Ramu. Selon Joseph Schmidt qui les a étudiées au cours des années 1920-1930 (voir Die Ethnographie der Nor-Papua, 1933), elles incarnaient le héros mythique fondateur du clan ou de puissants esprits de la brousse invoqués avant le départ pour la chasse, la guerre ou la navigation. Elles étaient sollicitées lors des rituels d'initiation et servaient enfin de figures de protection. Chaque statue portait un nom lui-même rattaché à un mythe et un chant spécifiques. En dehors des cérémonies, ces statues étaient conservées dans la maison des hommes où elles recevaient des offrandes de nourriture.