Nouvelles Acquisitions

Planche votive Gope

Golfe Papou
Papouasie-Nouvelle-Guinée

Bois sculpté
Début du 20ème siècle
Hauteur : 128 cm

Probablement acquis auprès d’Emile Deletaille Bruxelles années 1970
Ex collection particulière, Bruxelles depuis lors

Publié : Voyages… Du Pacifique Nord au Pacifique Sud sur les traces du Capitaine Cook, 2019

Prix : nous consulter

En savoir plus
Comme le précise l’ouvrage de référence « Coaxing the Spirits to Dance » (Hood / Metropolitan Museum of Art, New York), dans le passé, de grandes maisons communes (Darimo, la Maison Longue ou Maison des Hommes) étaient érigées dans les villages du Golfe Papou, au sud-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Chaque clan ou sous-clan particulier y possédait un espace contenant un sanctuaire dédié qui abritait les planches à esprit Gope, des figures Bioma, des crânes, et d'autres objets sacrés associés aux différents imunu (esprits). Chaque imunu était associé à un lieu spécifique (terrain, cours d’eau ou océan). Il était par conséquent lié au clan qui résidait sur ce territoire.

La sculpture rituelle en deux dimensions appelée Gope (planche votive – spirit board) présentée ici est caractéristique du style du Golfe Papou en Océanie. L’image de la figure humaine en Nouvelle-Guinée n’a pas pour but de représenter des hommes réels mais des figures d’esprits - ancêtres, des puissances surnaturelles, … Pendant les cérémonies, les Gope servaient d’intercesseurs entre les hommes et leurs ancêtres claniques, d’où l’importance des motifs peints propres à chaque clan.