Archives

Pendentif Hei Tiki
Maori

Nouvelle-Zélande

Pierre sculptée (néphrite pounamu)
19ème siècle

Hauteur : 9 cm

Ex collection Simone de Monbrison, Paris
Sotheby’s New York, Important Tribal Art, 15 May 1991 lot 34
Ex collection Alex Philips, Melbourne

Publié : Voyages… Du Pacifique Nord au Pacifique Sud sur les traces du Capitaine Cook, 2019

Prix : vendu

Polynesia – New Zealand
En savoir plus
Ce personnage sculpté est une figuration de l’ancêtre originel du people Maori. Ce pendentif Hei Tiki estsculpté dans une superbe néphrite, (pounamu en langue maori). Cette pierre sacrée, qui ne se trouve que sur l’Île du Sud de Nouvelle-Zélande, était un matériau de prestige particulièrement prisé par les Maori du fait de sa dureté et de sa couleur.
Le personnage est vu de face, la tête penchée vers sa gauche, tirant la langue, symbole de puissance guerrière dans l’art Maori. Les traits du visage (arête nasale, bouche, yeux) sont délicatement sculptés et creusés en profondeur.
Les pendentifs Hei Tiki étaient portés autour du cou à l’aide d’une cordelette en fibres tressées. Ces ornements de prestige étaient transmis de génération en génération, ce qui explique la profonde patine d’usage et les marques d’usure au niveau des angles de la sculpture et du trou de fixation de la cordelette. Les Hei Tiki étaient censés conférer à leur porteur la protection des ancêtres du clan, dont la filiation remontait au premier homme, le Tiki.