Afrique

Jumeau Ere Ibeji
Yoruba

Nigeria

Style Omu Aran
Région d’Igbomina

Bois sculpté, pigments et perles
Début du 20ème siècle
Hauteur : 28 cm

Ex collection Samir Borro, Bruxelles
Ex collection Marceau Rivière, Paris, acquis vers 1972

Exposé
Image de la Femme dans l’Art Africain, Château de Tours,
21 octobre – 3 décembre 2000
Musée municipal du Château, Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou,
9 décembre 2000 – 29 janvier 2001

Publié
Image de la Femme dans l’Art Africain,
Joubert, Félix et Rivière, 2000, n° 54

Prix : nous consulter

Western Africa
En savoir plus
Les statuettes liées au culte des jumeaux sont appelées ere ibeji en langue Yoruba : ere signifiant image sacrée, ibi né et eji double. Symboles de prestige, de richesse et de fécondité, les ere ibeji garantissaient également la perpétuation des générations. Ces effigies d’ancêtres faisaient partie intégrante de la vie quotidienne et rythmaient la vie familiale chez les Yoruba. Soumis à des rites codifiés, les ere ibeji étaient choyés, nourris, soignés, huilés, lavés. Ils étaient considérés comme des êtres vivants, réincarnation des jumeaux-ancêtres. Ils étaient toujours représentés dans la force et la puissance de l’âge adulte.