Amérique du Nord

Poupée Kachina

Hopi
Arizona, USA

Talavai katsina Kachina de l’aube

Bois sculpté (cottonwood) et pigments naturels
Années 1910-1920
Hauteur : 24 cm

Ancienne étiquette « From the Hopi Villages »

Ex collection Brant Mackley, USA

Prix : vendu

America - Southwest
En savoir plus
Les poupées kachina (katsinam) représentent les esprits ou dieux du panthéon des Indiens Pueblo du Sud-Ouest des États-Unis. Offertes aux enfants, les kachinas constituaient un outil pédagogique leur permettant de se familiariser avec le monde spirituel et de perpétuer la connaissance des mythes fondateurs au sein de la société.
La kachina Talavai, la kachina de l’Aube, apparaissait, selon Jesse Walter Fewkes, au matin du dernier jour du cycle cérémoniel nommé Powamu (Fête du Haricot). Des danseurs masqués allaient alors distribuer des graines germées de haricot à tous les habitants du village. De ce fait, les danseurs qui y participaient ont pris le nom de Kachina de l’Aube (Telavai ou Talavai en langue Hopi). Les danseurs Kachina Talavai apparaissaient par paire au lever du soleil, sur le toit des maisons en adobe, et chantaient pour réveiller le village. Ils portaient des branches de pin dans la main gauche et une clochette dans la droite.
L'apparition de Talavai (Chanteur du Matin) constituait une prière pour la pluie (d'où le symbole des nuages sur les joues).

Cette poupée a de superbes couleurs et des motifs de nuages asymétriques peints sur le visage.
Le socle en bois laisse apparaître les restes d'une étiquette "From the Hopi Villages". Ces étiquettes figuraient au début du XXe siècle sur les œuvres vendues dans les trading posts à proximité des villages amérindiens.