Archives Kachinas

Poupée Kachina

Zuni
Nouveau-Mexique, USA

Shulawitsi Katsina
Petit Dieu du Feu

Bois sculpté, pigments naturels, plumes et tissu
Années 1930
Hauteur : 27.5 cm

Prix : vendu

America - Southwest
En savoir plus
Les poupées kachina (katsinam) représentent les esprits ou dieux du panthéon des Indiens Pueblo du Sud-Ouest des États-Unis. Offertes aux enfants, les kachinas constituaient un outil pédagogique leur permettant de se familiariser avec le monde spirituel et de perpétuer la connaissance des mythes fondateurs au sein de la société.

Cette poupée rituelle est une représentation de Shulawitsi, le Dieu du Feu. Ce personnage est l’un des deux fils du Soleil incarné dans l’Etoile du Matin. Il s’agit de l’une des Kachina les plus importantes chez les Zuni où Shulawitsi est membre du Conseil des Dieux et représentant du Soleil. Présente également chez les Hopi sous le nom de Kokosori, la Kachina Dieu du Feu entre dans la cérémonie avec la Sio Shalako. Elle contourne ensuite le village à la tête d’un groupe composé de nombreuses Kachina qui plantent des plumes de prières.
C’est toujours un jeune homme, décrit par les Zuni comme devant être « innocent et au coeur pur » qui incarne le Dieu du Feu lors des danses cérémonielles. Il porte un bâton de feu (« fire stick »), rappelant sa responsabilité en tant que gardien de l'un des éléments physiques importants de l'univers : le feu.

La kachina Shulawisti a inspiré Marc Chagall. Ce dernier a réalisé pour le ballet L’Oiseau de feu d'Igor Stravinski, en 1945 à New York, trois décors, un rideau de scène et plus de quatre-vingts costumes (réalisés sous la direction d'Ida, la fille de l'artiste). Ces costumes étaient pour plusieurs d’entre eux inspirés de ceux de danseurs Kachina ainsi que le montre le dessin du Monstre noir reprenant très précisément les traits d’une kachina Shulawisti.