Amérique du Nord

Masque Yup’ik (Eskimo)

Ile de Nunivak, Alaska

Masque de l’esprit (inua) du morse

Bois sculpté, pigments et plumes
Début à milieu du 20ème siècle
Hauteur : 44 cm

Ex collection particulière, Pays-Bas

Prix : nous consulter

America - Alaska
En savoir plus
Ce masque est l’évocation d’un morse dont le visage laisse apparaître son âme ou inua. Chez les Yup’ik, le yua des animaux est toujours figuré par un visage humain, tel que le chamane a pu le voir dans ses rêves.
Selon les conception Yup’ik, c’est l’âme des animaux qui décide de mettre son corps à la disposition des hommes et détermine donc les périodes d’abondance ou de famine. Cependant, les hommes doivent observer un certain nombre de prescriptions concernant la pratique de leurs activités de subsistance pour s’assurer le concours bienveillant des âmes des animaux. Le corps de l’animal était certes consommé mais son yua lui, ne mourrait jamais.
Les cérémonies masquées occupaient une place prépondérante dans la vie quotidienne et la culture des peuples Eskimos. Elles étaient notamment organisées avant le départ pour des hommes pour la pêche ou la chasse en vue de se concilier les esprits gouvernant le monde animal. Lors de ces cérémonies, le chamane entrait, par la transe, en communication avec le monde des esprits en suivant son animal-guide.