Nouvelles Acquisitions

Masque miniature

Région des lacs Murik, Bas Sepik
Papouasie-Nouvelle-Guinée

Bois sculpté, pigments
Tout début du 20ème siècle
Hauteur : 15 cm

Ex Michael Hamson, Californie
Ex collection P. Lunshof, Paris

Prix : nous consulter

Melanesia – Papua New Guinea
En savoir plus
Ce masque se rattache au type classique répandu dans la région des lacs Murik et Watam et dans la région de l'embouchure du Sepik (ou du Bas Ramu).
Selon Kaufmann, les masques cette région, au nez en bec d'oiseau caractéristique, sont une représentation masculine d'esprits-ancêtres puissants, censés avaler les jeunes initiés avant de les régurgiter entiers, transformés en adultes.
Chaque individu dans les sociétés d'initiation entretenait, avant l'arrivée des Européens, une relation personnelle avec son ancêtre brag, par l'intermédiaire d'un masque. Chaque masque portait sur le front une effigie distinctive - un animal sculpté en relief ou un masque miniature amovible. Ces masques étaient placés généralement sur un support mobile contre une paroi, à l'intérieur de la « Maison des Hommes » (maison cérémonielle, lieu de culte et de transmission des savoirs chez les Papous), ou parfois intégrés à un costume de danseur, lors des cérémonies.

Il se dégage de ce visage d’ancêtre une puissance et une intériorité remarquables.
Notons qu’un numéro d’inventaire non identifié est inscrit au dos du masque.