Archives

Masque Obamba

Gabon

Bois sculpté, pigments et fibres
Début du 20ème siècle

Hauteur : 40 cm

Collecté in situ en 1960
Ex collection Dr. Jean-Claude Andrault
Ex collection privée

Yale University Art Gallery GvR Archive 0025512

Publié : PAD – Paris Tribal 2016

Prix : vendu

Afrique Centrale
En savoir plus
Ce grand masque du Gabon central est défini par de saisissantes oppositions. L’ornementation du visage en sections alterne le rouge, le noir et le blanc. La fluidité des courbes des arcades sourcilières laisse place aux lignes toutes en tension du front et de l’arête nasale. Le visage est rythmé par des variations de couleurs et de volumes témoignant d’une maîtrise absolue de la composition.
D’une typologie tout à fait rare, ce grand masque, collecté au Gabon par le docteur Jean-Claude Andrault en 1960, est difficile à attribuer précisément en termes d’origine.
Les volumes nettement marqués, la polychromie en sections différenciées ou la forme du front, suggèrent une attribution Obamba mais ces caractéristiques se retrouvent également chez les Aduma ou les Fang voisins. Les régions de l’Ogooué-Ivindo ou du Haut-Ogooué du Gabon d’où provient ce masque sont en effet depuis toujours au coeur d’échanges et d’interpénétrations intenses de cultures, de croyances et de formes artistiques.