Archives

Singarin Mask

Bas Sepik,
Papouasie Nouvelle-Guinée

Boi sculpté pigments
Fin du 19ème siècle – Début du 20ème siècle
Ex collection Pierre Langlois

Hauteur : 27 cm

Publié : Rites et Formes de Papouasie Nouvelle-Guinée, Paris, 2009, p. 61
Publié : PAD Paris 2015

Prix : vendu

Melanesia – Papua New Guinea
En savoir plus
Ce masque est caractéristique du style de la région située près de l’embouchure du fleuve Sepik. Représentation d’un puissant esprit-ancêtre, ce masque jouait un rôle primordial dans les rites de passage à l’âge adulte. Chaque individu entretenait une relation personnelle avec son ancêtre par l’intermédiaire d’un masque le figurant. Les masques étaient placés à l’intérieur de la « Maison des Hommes », lieu de culte et de transmission des savoirs. Ils étaient également exhibés lors de danses cérémonielles. Ce masque ancien se distingue par la grande délicatesse dans le traitement des courbes du visage. On notera la profonde patine d’usage et la belle polychromie rouge avec des traces de pigments verts et blancs.