Nouvelles Acquisitions

Massue de guerre Pakipaki

Îles Tonga
Polynésie

Bois sculpté (bois de fer, toa)
19ème siècle
Hauteur : 114 cm

Ex collection Trautgott, Florid, Etats-Unis
Ex collection Splendors of the World, Hawaï

Prix : nous consulter

Central Polynesia
En savoir plus
La société tongienne s’organise en différents clans et est divisée en classes hiérarchisées au sommet desquelles se trouvent les chefs et les prêtres.
La guerre occupe une place prépondérante au sein de la société tongienne. Les combats servaient à renforcer l’autorité des chefs mais aussi à unifier et accroître les liens entre les différents groupes alliés. Si les tongiens ont produit un art sophistiqué et raffiné, il se traduit essentiellement à travers la réalisation d’armes. Ainsi, la massue, considérée comme l’objet le plus prestigieux possédé par le guerrier, est un support de création riche et varié.
Cette massue Pakipaki constitue la forme la plus répandu au sein de l’arsenal tongien. De forme fuselée à section transversale en diamant, sa partie supérieure est souvent ornée de motifs géométriques finement gravés. Dans notre cas, notre massue est ornée de stries parallèles acérées en léger relief.
Si ces massues ont été conçues pour couper la chair et casser des os lors des combat, elles étaient également utilisées lors des danses en signe de prestige et de prouesse de la part de son possesseur.