Archives

Massue de guerre Totokia

Iles Fidji

Bois sculpté
19ème siècle
Hauteur : 126 cm

Ex collection Lynda Cunningham, New York

Publié :
New Beginnings – Parcours des Mondes 2017

Prix : vendu

Polynesia
En savoir plus
C’est en 1643 que le navigateur hollandais Abel Janszoon Tasman découvre l’archipel des Fidji dans le Pacifique Sud. La société fidjienne traditionnelle s’organisait autour de clans et se divisait en classes hiérarchisées au sommet desquelles se trouvaient les chefs et les prêtres. La guerre occupait une place prépondérante dans la vie quotidienne des Fidji. Les combats servaient à renforcer l’autorité des chefs mais aussi à unifier et accroître les liens entre les différents groupes alliés. La massue de combat conférait à son possesseur du prestige et témoignait de son statut de guerrier.
Les massues Totokia comme celle-ci constituaient l’une des armes de prédilection des chefs du fait de leur redoutable efficacité. Le mot « casse-tête » était ici à prendre au sens littéral du terme... Ces armes sont parfois décrites improprement en tant que « massues ananas » mais les premiers exemples connus de totokia ont été sculptés avant l’introduction de l’ananas aux Iles Fidji.
La massue présentée ici est exceptionnelle par sa qualité de sculpture, son poids et ses proportions superlatives.