Afrique

Figure Mumuye

Nigeria

Figure Lagalagana

Bois sculpté et pigments
Début du 20eme siècle
Hauteur : 73 cm

Ex collection Alain Javelaud, Fontenay-sous-Bois

Publié dans : Mumuye, Ed. Enfance de l’Art, 2006, p.146

Prix : nous consulter

Western Africa
En savoir plus
Les Mumuye habitent les contreforts des monts Shebshi près des rives de la Bénoué à l’est du Nigeria. Ce peuple d’agriculteurs, comptant trois groupes de dialectes différents, fut longtemps inconnu des Occidentaux, qui ne découvrirent leur art qu’à la fin des années 1960.
Les Mumuye utilisaient des sculptures nommées Iagalagana dans différents cadres rituels : ces figures jouaient un rôle central dans la célébration du culte aux ancêtres et pour des cérémonies de guérison. Elles servaient d’intercesseurs entre le monde des esprits et le monde des hommes et témoignaient du statut élevé de leurs possesseurs.

Cette grande figure se distingue par l’audace de sa composition et en particulier son absence de bras. Ceux-ci n’ont jamais sculptés, ce n’est pas un manque/ cassure mais bien la volonté de l’artiste de réduire la figure à une expression non réaliste / contraire à l’anatomie humaine et pourtant parfaitement harmonieuse et dans une forme d’évidence épurée.

"Tout est anatomiquement incorrect. Mais cela fonctionne. Le rendu visuel final est réussi et l’œuvre parfaitement achevée parce que l’abstraction sublime l’anatomie."
Nancy Graves, Perspectives: Angles on African Art, 1987, p. 100