Archives

Figure Mumuye

Nigeria

Figure rituelle Iagalagana

Bois sculpté
Début du 20ème siècle
Hauteur : 71 cm

Ex collection Edward Albee, New York

Prix : sold

Western Africa
En savoir plus
Haute de 71 cm, cette figure se caractérise par un mouvement et une poésie remarquables. Les ruptures de rythme anguleuses au niveau des bras et des jambes sont caractéristiques de l'art Mumuye classique. On notera également les dissymétries et traitements différenciés des membres (épaules, coudes, torsion du cou) conférant à la figure un grand dynamisme.
Les Mumuye habitent les contreforts des monts Shebshi près des rives de la Bénoué à l'est du Nigeria. Ce peuple d'agriculteur, comptant trois groupes de dialectes différents, fut longtemps méconnus des occidentaux, qui ne découvrent leur art qu'à la fin des années 1960 lors du la guerre du Biafra.
Les Mumuye utilisaient ces figures nommées "Iagalagana" dans différents cadres rituels : elles jouaient un rôle central dans la célébration du culte aux ancêtres, elles étaient utilisées dans le cadre de cérémonies de guérison, elles servaient d'intercesseurs entre le monde des esprits et le monde des hommes. Enfin, elles servaient aussi à rehausser le statut de la famille qui les possédait.
La découverte tardive de la statuaire des Mumuye, à la fin des années 1960, au moment de la guerre civile au sud-est du Nigeria (" guerre du Biafra ", 1967-1970) a constitué un choc. Apparaissait soudain aux yeux du public occidental un art d'une modernité et d'une inventivité fascinantes.
L'art des Mumuye offre des résonances fascinantes avec l'œuvre d'artistes majeurs du 20ème siècle tels qu'Henry Moore ou Alberto Giacometti.
La statuaire Mumuye occupait une place de premier plan dans l'exposition fondatrice du Museum of Modern Art (MoMA) de New York en 1984 : " le Primitivisme dans l'Art du 20ème Siècle ".
Cette figure Mumuye faisait partie de la collection d'Edward Albee (1928-2016). Il avait conservé cette sculpture jusqu'à la fin de sa vie dans son loft de Tribeca à New York.