Afrique

Plaque de sel

Désert du Sahara

Sel et lanières en cuir de chèvre
Courant du 20ème siècle
Dimensions : 106 cm x 47 cm

Prix : nous consulter

Western Africa
En savoir plus
Il s’agit d’une plaque de sel transportée à l'origine à dos de chameau à travers le désert du Sahara puis par bateau de Tombouctou jusqu'aux marchés de Mopti au Mali. Les lanières de cuir (peau de chèvre) qui entourent la plaque permettaient de la fixer aux flancs du chameau.

La culture du Sel et son commerce dans le Sahara
Le sel étant un élément primordial pour assurer une bonne santé, le sel du Sahara s'est rapidement imposé comme la plus importante et la plus chère des denrées vendues par les Touaregs (Targi) du Sahara et transportées dans les caravanes de chameau. Dans les régions chaudes et sèches, les hommes et les animaux ont tendance à vite perdre leurs sels minéraux du fait de la transpiration. Il est donc nécessaire d'ajouter du sel à son alimentation pour éviter la fatigue, les crampes voire la mort. Le sel est également utilisé pour conserver les aliments et sert d'exhausteur de goût.
Le sel est très utilisé dans la cuisine de toute la région du Sahel et du sud saharien.
Dans les régions dont les sous-sols et sols sont riches en sel, les familles ont de tout temps transmis à travers les générations le savoir-faire pour l'extraction du sel.
Pour cela, on commençait par verser de l'eau dans de larges trous pour dissoudre le sel présent dans le sol. A mesure que l'eau s'évaporait, le sol se couvrait d'une couche de sel durci. Le processus était répété jusqu'à ce que tout le sel se soit solidifié. On le laissait ensuite sécher au soleil en lui donnant la forme de larges plaques.
Chaque plaque était ensuite précautionneusement emballée et transportée à dos de chameau. Chaque chameau pouvait transporter jusqu'à six plaques d'environ 30 kg chacune à travers le Sahara. Le principal marché pour le sel se trouvait à Mopti au Mali.
Aujourd'hui, les camions tendent à remplacer les caravanes de chameau.
Ces plaques de sel sont amenées à disparaître dans un futur proche du fait de la mécanisation croissante dans la région.

Provenance
Origine : Mines de Sel de Taudenni, Désert du Sahara