Océanie

Figure d’Ancêtre

Sepik Oriental
Papouasie-Nouvelle-Guinée

Bois sculpté
Début du 20ème siècle
Hauteur : 52 cm

Acquis dans les années 1930
Ex Sotheby’s New York, 2001
Ex collection Pierre Mondoloni, France

Publié : Sepik : Crochets, Figures & Masques, 2018

Prix : nous consulter

Melanesia – Papua New Guinea
En savoir plus
Ces figures anthropomorphes portaient le nom de kandimboa(n)g chez les peuples vivant dans la région de l'embouchure des fleuves Sepik et Ramu. Selon Joseph Schmidt qui les a étudiées au cours des années 1920-1930 ("Die Ethnographie der Nor-Papua", 1933), elles incarnaient le héros mythique fondateur du clan.
Otto Reche indique qu'elles servaient aussi de figures mémorielles pour des ancêtres importants ("Der Kaiserin-Augusta-Fluss/ Sepik River", 1913).
Elles étaient sollicitées lors des rituels d'initiation et servaient de figures de protection.
Chaque statue portait un nom lui-même rattaché à un mythe et à un chant spécifiques. En dehors des cérémonies, ces statues étaient conservées dans la Maison des Hommes où elles recevaient des offrandes de nourriture.
Il se dégage de la sculpture masculine ci-contre une force guerrière et une intensité remarquables. La finesse et l'élancement des jambes contrastent avec les volumes du haut du corps exaltant la puissance de l'ancêtre.