Archives Kachinas

Poupée Kachina

Hopi, Arizona, USA

Koyemsi Katsina
Kachina tête de boue

Sculptée par le chef Hopi
Wilson Tawaquaptewa, Oraibi (1873-1960)

Bois sculpté (cottonwood), pigments naturels
Années 1930
Hauteur : 27 cm

Ex collection Larry Simmons, Great Falls, Virginie, USA

Illustrée dans: Mémoires d’une poupée Kachina, Editions Makassar – L’Enfance de l’Art, 2018

Prix : vendu

America - Southwest
En savoir plus
Les poupées kachina (katsinam) représentent les esprits ou dieux du panthéon des Indiens Pueblo du Sud-Ouest des États-Unis. Offertes aux enfants, les kachinas constituaient un outil pédagogique leur permettant de se familiariser avec le monde spirituel et de perpétuer la connaissance des mythes fondateurs au sein de la société.
Cette poupée incarne une kachina de la famille des Clowns nommée Koyemsi (Tête de boue). Ce nom de « tête de boue » (mudhead en Anglais) vient de la présence des excroissances sous forme de boules sur la tête de la figure.
Dans le panthéon des Zuni où les Koyemsi sont apparus à l’origine, on compte 10 frères Koyemsi, chacun se distinguant par des caractéristiques physiques précises (cornes, forme de la bouche, etc.). Ils font partie chez les Zuni de la famille des Dieux Koko (ou Dieux Kachinas) et sont nommés les Clowns Sacrés.
Le panthéon Hopi compte lui un seul Koyemsi qui appartient à la famille des kachinas clown.
Cette kachina jouait le rôle de perturbateur ou de trouble-fête durant les danses cérémonielles. Elle venait provoquer les kachinas Gardiens, se moquait des autres kachinas et venait faire rire ceux qui assistaient aux danses.
Les Clowns jouaient un rôle important dans le cadre des cérémonies hopi. Ils permettaient en effet, en plus du caractère théâtral et comique de leur apparition, de permettre aux Gardiens et Guerriers de faire régner l’ordre et d’incarner justice et sagesse.