Archives

Masque Yup’ik

Hooper Bay, Alaska

Masque Beluga

Bois sculpté, pigments et plumes
Première moitié du 20ème siècle

Hauteur : 56 cm

Publié : Parcours des Mondes 2016

Prix : vendu

America - Alaska
En savoir plus
En dehors des périodes consacrées aux activités nourricières, les cérémonies masquées occupaient une place prépondérante dans la vie quotidienne et la culture des peuples Eskimo. Ces pratiques rituelles et chamaniques se tenaient dans le qasaiq (la Maison des Hommes) pour assurer l’équilibre et l’harmonie dans les interactions entre les humains, les animaux et le monde des esprits. Les danses masquées étaient notamment organisées avant le départ des hommes pour la pêche ou la chasse en vue de se concilier les esprits gouvernant le monde animal. Lors de ces cérémonies, le chamane entrait, par la transe, en communication avec le monde des esprits en suivant son animal-guide. C’est ce fascinant voyage chamanique qui est illustré dans le masque présenté ici.
Ce masque à la charge poétique intense est l’évocation d’une baleine béluga dont la partie centrale laisse apparaître son esprit dual (inua) mi-homme, mi-mammifère marin.